L'origine de la Môme

Il faut neuf mois à un petit être humain avant d’être prêt à découvrir le monde.
Le même temps à une femme pour réaliser son nouveau rôle de mère.
Une génération entière pour construire une vie à deux.
Toutes les belles aventures prennent du temps.

Après cinq années de réflexion, d’organisation, de doute, d’espoir… après les épreuves, les imprévus, les surprises… après toutes ces petites choses mises bout à bout comme les perles d’un collier, une idée demeure qui devient projet puis réalité.

Une intuition, un objet : le coussin. Pour dormir, pour s’affaler, pour travailler, pour rêvasser... Un coussin dans la maison. Un objectif : ne pas sacrifier le confort à l’esthétisme et vice versa. Une identité : parisienne, une forme à la fois droite et courbée, une matière ferme et moelleuse.

Jeune femme lisant ou se reposant avec son coussin

J’ai commencé par en fabriquer pour moi, pour mes proches, mes amis, les amis de mes amis… Je leur promettais un joli produit, en recherchant de beaux tissus, grâce auquel ils seraient confortablement installés. Et comme chacun sait que la beauté réside dans le souci du détail et dans le soin apporté à ces petites choses que personne ne remarque mais qui font la richesse du produit fini, il fallait que tout soit parfait !

Mes seuls alliés, mes seuls amis, mes partenaires dans ce projet minutieux : Ma machine à coudre et tout mon amour. Deux ingrédients qui feront la différence dans votre intérieur. La Môme se réinvente au fil des saisons, des demandes, des envies. Mes collections sont limitées : travaillant seule tout au long de la fabrication et amoureuse de la pièce unique, je souhaite que mes collections soient en perpétuel mouvement. Ainsi, avec le temps, cette petite chose qu’était mon idée deviendra votre coussin, une belle aventure.